La haras de Rocquigny

La famille Siour élève des chevaux depuis 1903 au haras de Rocquigny, sur un site de 150 ha. Les générations se succèdent sur cette exploitation, et chacune d’entre-elles développe une diversification autour du cheval, adaptée à son époque. Nous sommes situés en Seine-Maritime dans la région Haute-Normandie, près de Dieppe, à quelques kilomètres de la mer.

 

Un site équin chargé d’histoire.

En 1903, l’élevage de chevaux de trait destinés aux travaux des champs fut mis en place : c’était la naissance du haras de Rocquigny. Jusqu’en 1975, Fernand puis son fils, Philippe Siour développèrent le haras avec, dans les années 40, plus de 20 étalons de races inscrites qui sillonnaient le département seino-marin. De ferme en ferme, ils faisaient la monte pour assurer la reproduction de la traction agricole de l’époque. La course à la productivité d’après-guerre marqua le déclin de cette activité sur le haras.

 

Depuis les années soixante, des chevaux de courses au trot sont présents et correspondent, pour Bernard Siour (fils de Philippe), à l’activité équine de la ferme. Dans les années 1990, un pôle d’entraînement des chevaux fut mis en place en collaboration avec Jean Lapierre, le beau-père de Bernard, entraîneur-driver de trotteurs. Atteint par la limite d’âge (70 ans), ils arrêtèrent cette activité en 1997. Encore aujourd’hui, quatre à cinq poulinières trotteurs français sont présentes sur l’exploitation. En parallèle, l’exploitation s’est spécialisée dans l’élevage de bovins de grande qualité (race Blonde d’Aquitaine), tout en exploitant les 85 hectares de cultures de céréales, de lin textile et de betteraves sucrières.

 

Un savoir-faire dans l’élevage des chevaux depuis 4 générations.

Depuis 2009, Jean-Charles Siour (fils de Bernard) met à profit le savoir faire qui lui a été transmis. Il perpétue la tradition familiale d’élevage équin, mais sous un nouveau visage. En effet, il crée le laboratoire Essilac et propose ainsi du lait alimentaire et des cosmétiques à base de lait de jument.

 

Une activité artisanale, agricole et familiale.

Aujourd’hui, une quarantaine de chevaux composent l’élevage du haras de Rocquigny. Bernard, toujours en activité, supervise la partie élevage et reproduction. Martine, sa femme, prend en charge la traite et récolte du lait. Et Jean-Charles, l’initiateur de ce nouveau projet, développe le côté commercial et organisationnel des activités.


PayPal